King René, Janus Pannonius, and the Politics of Cultural Transmission in Renaissance Italy

Research output: Chapter in Book/Report/Conference proceedingChapter

Abstract

À l’occasion du 6e centenaire de la naissance de René, duc d’Anjou et comte de Provence, ce volume pluridisciplinaire propose des perspectives nouvelles sur l’action d’un prince qui, malgré ses déboires politiques, fut un écrivain subtil et un mécène curieux de tous les arts. Sont abordés l’œuvre littéraire de René d’Anjou (Livre du Cœur d’amour épris, Mortifiement de vaine plaisance, Traité et devis de la forme d’un tournoi), mais aussi sa bibliothèque, sa politique culturelle, les écrivains et artistes à son service, les spectacles curiaux, reflet de goûts littéraires et de l’imaginaire de la fin du Moyen Âge. La personnalité du prince apparaît particulièrement riche de sens, en ce qu’il se situe au carrefour de la féodalité (dont il fut l’un des derniers grands représentants, à une époque où s’affirmait le pouvoir royal) et de l’humanisme (dont René eut un avant-goût par les liens qui l’attachaient à l’Italie).
Translated title of the contributionKing René, Janus Pannonius, and the Politics of Cultural Transmission in Renaissance Italy
Original languageFrench
Title of host publicationRené d\Anjou, écrivain et mécène
EditorsFlorence Bouchet
Place of PublicationTurnhout
PublisherBrepols
Pages271-284
ISBN (Print)978-2-503-53350-6
DOIs
Publication statusPublished - 2011

Cite this